Avis Daelim Daystar 125

Daelim Daystar
Daelim Daystar

Cela fait maintenant quelques temps que je suis possesseur de cette Daelim Daystar, une 125 cm3 au look custom. A l’heure de la disparition de la Honda Shadow, qui était la référence de cette catégorie, la petite coréenne a de sérieux atouts pour sortir son épingle du jeu.

Au premier coup d’oeil, cette moto a tout d’une grande. Son gabarit fait facilement penser à un gros cube, elle en impose. Il n’est pas rare que les personnes que je croise commence par me demander la cylindrée de la machine. Dès que le soleil daigne sortir le bout de son nez elle se met à briller de mille feux, et pourtant cette moto n’est pas vraiment un modèle chromé, ce sont plutôt les imitations en plastique brillant plutôt bien réussies qui la rendent si remarquable.

Ce petit monocylindre de 125 cm3 (et 13,5 chevaux) n’est pas la plus rapide de sa catégorie (elle pointe à 110 km/h), et cela tombe bien car ce n’est pas ce que l’on recherche au guidon de cet engin. Sa faible hauteur de selle (695 mm) permet aux plus petits gabarits de manier cette moto sans difficulté et de poser les pieds bien à plat. Malgré sa longueur, elle est facile à manier, et sans être aussi agile qu’un scooter elle reste facile d’accès, et s’adaptera à tous les styles de conduites. Elle est par contre assez large, ce qui n’est pas pratique pour les remontés de files dans la circulation.

Daelim Daystar
Daelim Daystar

A son guidon, cette moto se révèle confortable : la selle assez épaisse (pour le pilote et son passager) et la position de conduite « comme dans un fauteuil » se révèle plaisant sur de longues distances. Les garde-boue épais, les roues pleines et les (faux) chromes la rendent impressionnante pour les passants. Seul son bruit moteur à l’allumage trahi sa faible cylindrée.

Je ne vais pas refaire un énième test de la moto, mais plutôt livrer mon ressenti au guidon de la Daystar (j’ai laissé des liens vers les tests à la fin de ce précédent post).

Premier problème, probablement le plus gênant, c’est le manque de précision du sélecteur de vitesse. Il n’est pas rare qu’au point mort, je sois dans l’incapacité de repasser la première, ce qui se révèle un peu gênant quand le feu passe vert. Pour contrer ce problème, j’ai pris l’habitude d’anticiper le redémarrage. En général, il suffit de titiller un peu la poignée d’embrayage, ou de passer la seconde pour repasser à la première. Au pire des cas, démarrer en seconde est possible, tant pis, ce n’est pas génial, mais au moins ça permet quand même de repartir. Par contre, j’apprécie le sélecteur double branche, un coup devant pour passer la première, puis des coups à l’arrière pour continuer de monter dans les rapports. Je trouve même plus pratique d’utiliser ce système avec cette moto, surtout pour retrouver le point mort.

Un autre côté négatif, c’est le rappel automatique de la béquille. Système peu pratique, car le retour automatique fait qu’un jour la moto va forcément tomber. Donc mon premier réflexe a été de supprimer ce rappel. Il faut cependant faire très attention à penser à retirer sa béquille avant de démarrer !

Daelim Daystar
Daelim Daystar

Malgré quelques imperfections, je trouve qu’elle n’a pas mal d’avantages, en commençant par son prix : le modèle de base coûte moins de 3400 €. Pour ce tarif, l’équipement de série prévoit la béquille latérale et centrale, compte-tour et compteur de vitesse à aiguille, un totaliseur journalier et une jauge d’essence. Son réservoir de 17,5 litres et sa faible consommation permet d’envisager de long trajets (plus de 400 km d’autonomie).

A noter, la présence d’un anneau antivol, ce qui permet d’attacher directement la moto à un point fixe. Et le blocage de la direction se fait sur la colonne.

Enfin dernier point : le freinage. Le frein à tambour arrière est juste bon pour freiner et asseoir la trajectoire de la moto, il faut le coupler au frein avant, efficace et progressif pour réellement s’arrêter.

Pour résumer, c’est une moto facile, avec un moteur linéaire, économique, et surtout très belle.

Dans cette article, j’ai posté quelques photos de ma moto, avec comme équipement ajouté :
  • Protèges carters ;
  • Sissy bar ;
  • Sacoches latérales ;
  • Bulle de protection.

Je suis disponible pour toutes questions concernant cette moto.
Bonne route à tous !

Daelim Daystar
Daelim Daystar